COVID-19 : l'UMQ présente une déclaration de solidarité avec Montréal

14 mai 2020

Communiqué émis par l'Union des Municipalités du Québec

 

Au terme de la réunion de son conseil d’administration hebdomadaire, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) a lancé un message fort en adoptant aujourd’hui, à l’unanimité, une déclaration de solidarité avec les municipalités de la région métropolitaine de Montréal et l’ensemble des régions québécoises. Rappelant la fraternité avec laquelle les Québécoises et les Québécois passent à travers la crise de la COVID-19, l’UMQ appelle à ce même sentiment le déconfinement des régions du Québec.

« À la veille de la visite du premier ministre à Montréal pour faire le point sur la situation de la propagation du virus dans la région métropolitaine, les municipalités membres de l’UMQ trouvaient urgent de lancer un appel à la solidarité. Comme le dit la déclaration, ce n’est pas Montréal et les régions. Toutes les régions, le grand Montréal et les autres, ne sont pas dos à dos, elles sont coude à coude et unies », a déclaré madame Suzanne Roy, présidente intérimaire de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie.

Voici la déclaration de solidarité avec les municipalités de la région métropolitaine de Montréal et de l’ensemble des régions québécoises telle qu’adoptée lors du conseil d’administration :

« La crise qu’a engendré la pandémie de la COVID-19 a mis en évidence l’incroyable fraternité avec laquelle les Québécoises et les Québécois passent, ensemble, à travers ces moments difficiles. En respect des consignes de la santé publique, les municipalités du Québec ont fait honneur à ce sentiment d’entraide en prenant les mesures qui s’imposaient pour protéger et aider leur population, et ce, dès les premiers jours de confinement. Aujourd’hui, c’est avec la même solidarité que le monde municipal aborde le déconfinement des régions du Québec. Évidemment, le rythme de la reprise tiendra compte de la réalité particulière de chacune. Il n’y a pas Montréal et le reste du Québec. Les régions ne sont pas dos à dos, elles sont coude à coude, unies et interdépendantes sur tous les plans. C’est ensemble que nous reviendrons à la normale. Il y a un seul Québec qui se relèvera de cette catastrophe sans précédent. »