Chaque année, le conseil adopte le budget annuel de la Municipalité pour le prochain exercice financier lors d'une séance extraordinaire qui se tient à la mi-décembre. 

Le budget annuel représente toutes les dépenses de fonctionnement qui permettent d'offrir aux résidents et résidents de Chelsea des services essentiels comme la collecte des matières résiduelles, le déneigement, les activités de loisirs, etc. 

Le conseil municipal adopte un budget de 21,3 M$ pour l’année 2021

 

Lors d’une séance extraordinaire tenue mardi le 15 décembre, le conseil municipal a adopté à l’unanimité un budget de fonctionnement de 21,3 M$ pour l’année 2021. Ce budget est principalement axé sur une saine gestion des finances, l’environnement et le transport actif.

Le conseil a également adopté un gel de la taxe foncière sur le compte annuel pour une résidence moyenne.

Pour 2021, le taux de la taxe foncière est diminué de 6% :

  • 0,7457 $ par 100 $ pour le résidentiel
  • 1,0536 $ par 100 $ pour le non résidentiel

Le dépôt du nouveau rôle triennal d’évaluation 2021-2022-2023 a démontré une hausse moyenne des évaluations imposables de 6 % toutes catégories distinctes. Le conseil a donc voté en faveur d’une diminution équivalente du taux de la taxe foncière, et ce, tant pour le résidentiel que pour le non résidentiel. À cela vient s’ajouter l’augmentation des revenus engendrée par les nouveaux développements ce qui permet d’en arriver à un gel de la taxe foncière pour une résidence moyenne.

 

Lire le mot de la mairesse

Communiqué de presse officiel

 

Revenus 2021 FR.PNG

 

Dépenses 2021 FR.PNG

 

 

Des investissements en environnement et en transport actif

 

Faits saillants

 

  • Création du Fonds vert municipal qui permettra à la Municipalité et à des organismes ou des résidents d’obtenir un levier financier et un soutien municipal pour des initiatives environnementales, de développement durable ou de transport actif - 150 000 $
  • Révision du plan d’urbanisme - 78 000 $
  • Création de deux sentiers de transport actif au centre-village et entretien des sentiers existants – 64 000 $
  • Construction d’une infrastructure pour les jeunes et élaboration d’un lieu de rassemblement pour les adolescents - 10 000 $
  • Finalisation du sentier communautaire et consultation publique en ligne pour l’accès à la rivière - 21 000 $
  • Étude sur la dégradation des chemins et étude sur les besoins à venir en termes de services et d’infrastructures au centre-village - 150 000 $

 

Le budget comprend également près de 4 M$ alloués au remboursement du service de la dette et 6,2 M$ en salaire et avantages sociaux. Le reste du budget constitue des dépenses liées au fonctionnement normal de la Municipalité et au maintien des services offerts aux citoyens.

 

 

Plan triennal d’immobilisation 2021-2022-2023

 

Le conseil municipal a adopté son Plan triennal d’immobilisation (PTI) pour les années 2021-2022-2023 le 3 novembre dernier. Il comprend des investissements de 20 258 385 $ divisés en phases annuelles.

Projets prioritaires

  • Divers travaux sur le sentier communautaire prévus (575 000 $)
  • Travaux de réfection sur le chemin du Lac Meech (1,9 M$)
  • Travaux de réfection sur le chemin de la Rivière (10,3 M$)

 

 

Compte de taxes

 

Les résidents de Chelsea recevront leur compte de taxes vers la fin janvier. Celui-ci sera accompagné d’un dépliant expliquant les faits saillants du budget.

Le versement des quatre coupons doit être effectué selon les dates suivantes :

  • 1er mars 2021
  • 1er mai 2021
  • 1er juillet 2021
  • 1er septembre 2021

Pour les détails concernant le paiement des taxes municipales, cliquez ici

 

 

 

Adoption du budget de fonctionnement pour l’année 2020

 

Lors d’une séance extraordinaire tenue mardi le 17 décembre, le conseil municipal a adopté son budget de fonctionnement pour l’année 2020.

 

Communiqué de presse officiel

Discours de la mairesse

Faits saillants

 

Un budget équilibré de 19,8 M $

 

Hausse de taxes de 3,4 % causée entre autres par :

  • Le manque à gagner de 280 000 $ en paiement de lieux de taxes de la CCN et les frais juridiques de 54 000 $ qui en découlent
  • L’augmentation de 255 289 $ de la quote-part versée à la MRC provenant de l’augmentation des frais pour le traitement des matières recyclables et des frais pour le transport adapté et collectif
  • L’augmentation de plus de 50 % des contrats de déneigement octroyés sur l'ensemble du Québec
  • Les travaux préventifs de stabilisation de talus le long du ruisseau Chelsea (subventionnés à 75 % par le Gouvernement du Québec)

 

Taux de taxes de 2020

  • 0,7933 $ par 100 $ = évaluation résidentielle
  • 1,1209 $ par 100 $ = évaluation non résidentielle

 

Concrètement, cela signifie une augmentation de 108 $ pour une maison médiane de 415 000 $.

 

 

Revenus - v2 - Fond transparent.png

 

 

 

Dépenses - v3 - Fond transparent.png

 

 

Usine d'eau potable : une augmentation des coûts inévitable

 

Centre-village

Le coût lié au réseau d’aqueduc et d’égouts pour le centre-village cette année se situent dans les prévisions qui avaient été faites au début du projet d’infrastructures. L’écart avec les années précédentes s’explique par des dépenses de fonctionnement et d’entretien qui varient en fonction du nombre de résidences et de commerces branchés au réseau.  

 

Usine de filtration

  • Achat de deux bancs de membranes pour optimiser le débit de production et réduire les pertes d’eau
  • Remplacement de pièces pour pompes doseuses afin d’éviter des variances dans l’ajout de produits chimiques
  • Remplacement des lampes UV et des sondes afin d’assurer la qualité de l’eau potable
  • Ajout d’honoraires professionnels afin de réaliser l’analyse de vulnérabilité demandée par le Ministère de l’Environnement

 

Usine d’épuration des eaux usées

  • Remplacement des lampes UV pour assurer le respect des normes environnementales
  • Remplacement des chaines de levage pour l’efficacité et la sécurité des travailleurs

 

Farm point

L’augmentation pour le secteur de Farm point provient de la nécessité de vidanger les bassins aérés de traitement des eaux usées. Cette procédure est inévitable en moyenne aux sept à huit ans afin d’éviter des débordements à l’usine et d’assurer la qualité de l’eau à la sortie des bassins.


Plan triennal d'immobilisation

 

Comme le prévoit le code municipal, le conseil doit adopter, à chaque année, un Plan triennal d’immobilisation pour les trois années subséquentes. Il permet d’avoir une vision globale des projets afin de mieux anticiper les besoins financiers.

Ce programme doit être divisé en phases annuelles. Il doit détailler, pour la période qui lui est coïncidente, l’objet, le montant et le mode de financement des dépenses en immobilisations que prévoit effectuer la municipalité et dont la période de financement excède 12 mois.

 

Pour information
Service des finances et de la taxation