Pompage septique

 

 Qu’est-ce qu’une installation septique? 

Une installation septique conventionnelle est composée d’une fosse septique et d’un élément épurateur (champ d’épuration). Une installation septique traite les eaux usées sur votre propre terrain et évacue l’effluent qui en résulte dans les eaux souterraines.

 La fosse septique
La fosse septique sépare la partie solide des eaux usées et amorce sa décomposition. Les solides plus lourds se déposent au fond de la fosse sous forme de boues, alors que les plus légers flottent à la surface sous forme d’écume. 
 
Le champ d’épuration

Les eaux usées liquides partiellement traitées par la fosse septique se déversent dans le champ d’épuration. L’épuration se produit naturellement par infiltration dans le sol et grâce à l’action des bactéries et des micro-organismes qui vivent sous terre.

 La vidange de la fosse septique
Avec le temps, les boues s’accumulent au fond de la fosse septique. Si on les laisse s’accumuler, elles finiront par se déverser dans le champ d’épuration et auront tôt fait de boucher les drains de distribution. Quand cela se produit, les eaux usées montent à la surface du sol ou, pire, sont refoulées à l’intérieur de la maison. Non seulement une installation septique obstruée peut être dangereuse pour l’environnement et la santé de votre famille, mais elle entraîne des frais de réparation très onéreux.
 
La municipalité de Chelsea, dans le cadre de son programme de vidange des fosses septiques, effectue la vidange, l’inspection et le mesurage des boues de toutes les fosses septiques résidentielles sur son territoire une fois tous les 3 ans. Lorsque vous recevrez un avis à votre porte mentionnant la semaine de pompage de votre fosse, vous devez préparer la fosse, si les couvercles sont enterrés, en déterrant les 2 couvercles originaux de la fosse septique. Aucune vidange ne sera effectuée par des tuyaux d’extension. Un employé de la municipalité accompagnera le contracteur pour effectuer une inspection de votre système et il vous remettra un rapport d’inspection
 Les préfiltres
Un préfiltre peut être installé à l’intérieur du déflecteur de sortie en polyéthylène, ajoutant ainsi une protection supplémentaire au champ d’épuration. Celui-ci capte les fines particules solides suspendues dans l’eau.
 
Cependant, si votre fosse septique en possède un, il doit être nettoyé une à deux fois par année. Il suffit de le retirer et de le rincer avec un boyau d’arrosage en laissant couler l’eau de lavage au dessus du compartiment solide de votre fosse.
 
Veuillez noter que depuis janvier 2009 au Québec, toutes les fosses septiques préfabriquées doivent comporter obligatoirement un préfiltre à la sortie, et ce, conformément à la norme 3680-905 du Bureau de normalisation du Québec (BNQ). 
 Protégez votre installation septique 
Il ne faut pas rejeter par les drains des matières qui ne se décomposent pas ou très lentement comme des mégots de cigarette, des préservatifs, des essuie-tout, de la litière à chat, de l’huile à cuisson, etc. Ces substances s’accumulent dans la fosse septique et peuvent éventuellement bloquer le champ d’épuration.
 
Il faut aussi éviter d’y rejeter des produits chimiques tels que de la peinture, des médicaments périmés, le rejet d’un adoucisseur d’eau (sels), de l’eau de Javel, etc. Ces substances tuent les bactéries qui décomposent normalement les boues dans la fosse. De plus, ces substances accélèrent la désintégration des fosses septiques faites de béton. 
 
Vous désirez obtenir plus d'information, veuillez communiquer au 819 827-6227 ou par courriel à l'adresse septique@chelsea.ca
 Réglementation 
L’installation d’un système septique doit être conforme à notre Règlement d’urbanisme No 639-05 ainsi qu’au Règlement provincial Q-2, r.22 portant sur l’évacuation et le traitement des eaux usées pour résidences isolées.
 
La réglementation s’applique à la gestion des eaux usées lors de la construction d’une nouvelle résidence de six chambres à coucher ou moins, de l’ajout d’une chambre à coucher dans une résidence existante et dans certains cas, à des travaux majeurs de rénovation. Dans le cas d’une résidence de plus de six chambres à coucher ou d’un bâtiment dont le débit de consommation est supérieur à 3240 litres/jour, l’installation d’un système septique doit être autorisée par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec.
 
À moins d’être desservie par un réseau d’égouts autorisé, une résidence doit être munie de sa propre installation septique. Tout autre projet de raccordement doit faire l’objet d’une approbation de l’officier responsable. Les exigences relatives aux installations septiques s’appliquent également à un projet de lotissement. Il est donc conseillé de s’informer auprès de l’urbaniste afin d’entreprendre une démarche de subdivision.
 
Le respect des dispositions réglementaires contribue à favoriser la protection de l’environnement et de la santé publique.
 
Vous désirez obtenir plus d'information, veuillez communiquer au 819 827-6227 ou par courriel à l'adresse septique@chelsea.ca
 
Cliquez ICI pour consulter le règlement 639-05 (Voir article 4.4.2.3 pour Installation septique)
 Informations supplémentaires

Pour toute information supplémentaire, veuillez communiquer avec nous au 819 827-6227 pour parler à un représentant du Service de l’urbanisme et du développement durable qui vous assistera en répondant à vos questions et confirmera avec vous les documents à soumettre lors de votre demande de permis.