COVID-19: Fermeture des bureaux municipaux et modification à l'offre de services | Détails

Avis de cyanobactéries (algues bleu-vert) au lac de la Montagne (Beamish)

27 août 2020

Le Service d’urbanisme et de développement durable de la Municipalité a été informé qu’une prolifération de cyanobactéries (aussi appelées algues bleu-vert) a été identifiée dans le lac de la Montagne (Beamish).
 

Les résidents sont invités à prendre des précautions concernant l’eau provenant directement du lac. 

  • Si vous avez une prise d’eau dans le lac, assurez-vous de suivre les précautions de santé publique soit d'éviter de boire l'eau des lacs et des rivières et d'éviter de l'utiliser pour faire des glaçons, pour préparer les aliments ou pour vous brosser les dents. Ne faites PAS bouillir l’eau; ceci pourrait en aggraver la toxicité.
  • Si vous tirez votre eau potable d’un puits artésien ou de surface, il est sécuritaire de continuer à l‘utiliser comme d’habitude.
  • Si vous pratiquez des activités nautiques, évitez d’entrer en contact avec l’eau du lac dans les endroits où des fleurs d’eau ou de l’écume d’algues bleu-vert sont visibles.

 

Les algues bleu-vert, aussi appelées « cyanobactéries », sont des bactéries qui sont naturellement présentes dans les plans d’eau du Québec. Elles se multiplient surtout en été. Lorsqu’elles deviennent très abondantes, les algues bleu-vert forment ce que l’on appelle des fleurs d’eau, qui peuvent s’étendre dans une partie ou dans la totalité d’un plan d’eau. L’eau prend alors une couleur verte et sa texture devient semblable à celle de la peinture ou d’une soupe au brocoli. De l’écume (de la mousse) peut aussi apparaître à la surface de l’eau contaminée par les algues bleu-vert. C’est généralement lorsque l’on commence à voir de l’écume que les algues bleu-vert peuvent devenir nuisibles pour la santé.

Certaines algues bleu-vert produisent des substances toxiques qui peuvent causer des problèmes de santé. Par exemple, une personne peut présenter des symptômes de gastro-entérite ou ressentir une irritation de la peau ou de la gorge après avoir bu de l’eau contaminée par les algues bleu-vert ou après être entrée en contact avec celle-ci.

Si vous avez été en contact direct avec des fleurs d’eau ou de l’écume ou que vous avez avalé de l’eau contaminée par les algues bleu-vert, surveillez l’apparition des symptômes suivants :

  • maux de ventre;
  • diarrhée;
  • vomissements;
  • maux de tête;
  • fièvre;
  • irritation de la peau;
  • irritation de la gorge.

Si l’un ou plusieurs de ces symptômes se manifestent dans les 24 à 48 heures après le contact avec l’eau contaminée, vous pouvez communiquer avec Info-Santé 8-1-1 ou consulter un médecin. Précisez que vous avez été en contact direct avec des algues bleu-vert ou que vous avez avalé de l’eau contaminée par celles-ci.

Si vous fréquentez un plan d’eau qui contient des algues bleu-vert, assurez-vous de prendre les précautions nécessaires avant d’utiliser l’eau ou d’y pratiquer des activités nautiques ou aquatiques.

 

Utilisation de l’eau

L’eau des lacs et des rivières contient beaucoup de bactéries et de contaminants qui ne peuvent généralement pas être traités avec un appareil domestique de purification de l’eau. En tout temps, et particulièrement lorsqu’il y a des fleurs d’eau ou de l’écume, vous devriez donc éviter de boire l’eau des lacs et des rivières ou de l’utiliser pour : 

  • préparer des boissons ou des glaçons;
  • préparer ou cuire des aliments;
  • vous brosser les dents. 

De plus, il n’est pas recommandé de faire bouillir l’eau : cela pourrait aggraver les effets des substances toxiques produites par les algues bleu-vert.

Cependant, si l’eau n’a pas une couleur ou une odeur inhabituelles, vous pouvez l’utiliser pour :

  • vous laver;
  • faire la lessive;
  • laver la vaisselle.

Seule l’eau provenant d’un puits artésien ou d’un réseau d’aqueduc peut être utilisée comme d’habitude, à moins d’avis contraire de la municipalité ou d’une direction régionale de santé publique.

 

Baignade et activités nautiques et aquatiques

Vous pouvez vous baigner et pratiquer des activités nautiques et aquatiques dans les secteurs d’un plan d’eau où vous ne voyez pas de fleurs d’eau ou d’écume. Par contre, dans les secteurs où celles-ci sont visibles :

  • tenez-vous à une distance d’au moins 3 mètres des fleurs d’eau ou de l’écume;
  • évitez toute activité pouvant vous faire entrer en contact avec elles.

Vous pouvez reprendre la baignade et les activités nautiques et aquatiques dans un secteur où les fleurs d’eau ou l’écume ont disparu, mais seulement 24 heures après leur disparition.

 

Autres précautions

Si vous avez touché à des algues bleu-vert ou à un objet ou un animal qui est entré en contact avec elles :

  • évitez de porter vos mains à votre bouche;
  • lavez-vous les mains dès que possible.

Si vous vous trouvez dans un secteur contaminé par les algues bleu-vert ou près d’un secteur où il y en a, surveillez les jeunes enfants pour qu’ils ne jouent pas avec les fleurs d’eau ou l’écume.

Vous devez aussi éviter de laisser vos animaux de compagnie boire ou nager dans de l’eau ayant des algues bleu-vert, ou près de zones contaminées. Si votre animal entre en contact avec de l’eau contaminée par des algues bleu-vert et présente des symptômes inhabituels dans les heures suivantes, contacter un vétérinaire immédiatement. Informer le vétérinaire que votre animal est entré en contact avec des algues bleu-vert.

Évitez aussi de consommer les parties internes (par exemple les œufs) des poissons pêchés dans les plans d’eau où il y a des fleurs d’eau ou de l’écume.

Pour information
Service d'urbanisme et de développement durable