La destruction d’habitats naturels et l’invasion d’espèces exotiques envahissantes (faune et flore) sont les deux facteurs mondiaux les plus importants qui contribuent au déclin de la biodiversité.

Il est donc important d’identifier l’emplacement de ces végétaux, d'implanter des moyens de contrôle et de surveiller la distribution des espèces afin de protéger les écosystèmes sur le territoire de Chelsea.

 

SIGNALER UNE PLANTE ENVAHISSANTE
 

Vous pouvez signaler une observation de plante envahissante sur un terrain public à la Conseillère en environnement et développement durable à environnement@chelsea.ca. Vous devez inclure le site d’observation (adresse, coin de rue, etc.) et au moins une photo. Nous vous invitons aussi à signaler vos observations au MELCC en utilisant Sentinelle,  l’outil de détection des espèces exotiques envahissantes.


La Municipalité organise une fois par année une collecte de plantes envahissantes. Les résidents sont invités à arracher les plantes nuisibles de leur terrain et à les amener le jour de la collecte. 

Veuillez noter que les plantes doivent être amenées dans des sacs de papier, à défaut de quoi elles seront refusées. 

La prochaine collecte aura lieu le : 

Mercredi 7 août 2019
15 h à 19 h
Garage municipal situé au 119, chemin Scott

 

Liste des plantes acceptées lors de la collecte

Plantes envahissantes

  • Cynanche
  • Nerprun
  • Herbe à poux (allergène)
  • Renouée japonaise

Plantes dangereuses

  • Berce du Caucase
  • Panais sauvage
  • Herbe à puce

 

ATTENTION: Ces plantes peuvent être dangereuses pour votre santé. Il est donc important de consulter le document « Fiche technique- plantes envahissantes » pour voir le matériel de protection personnel à porter et la méthode sécuritaire à suivre pour retirer ces plantes.

Certaines plantes nocives sont aussi à surveiller puisqu’elles peuvent avoir un effet sur la santé chez les humains.

Veuillez consulter la fiche technique pour apprendre à identifier les plantes principales ayant des effets nocifs, les mesures de protection à prendre pour manipuler la plante et le meilleur moyen d’en disposer.

Sur le territoire de Chelsea, les plantes suivantes ont été observées : 

  • Berce du Caucase (H. mantegazzianum) – E, D
  • Cynanche ou dompe-venin de Russie (V. rossicum) – E
  • Érable à Giguère ou érable à feuilles composées (A. negundo) – E
  • Herbe à poux (A. artemisiifolia) – A
  • Herbe à puce, sumac grimpant (T. radicans, R. radicans) – D
  • Impatiente glanduleuse (I. glandulifera) – E
  • Miscanthus commun (M. sacchariflorus) – E
  • Myriophylle à épi (M. spicatum) – E (aquatique)
  • Nerprun bourdaine (F. alnus) – E
  • Nerprun cathartique (R. cathartica) – E
  • Panais sauvage (P. sativa) – E, D
  • Pétasite du japon (P. japonicus) – E
  • Phragmite (P. australis) – E
  • Renouée du Japon (R. japonica) – E
  • Salicaire pourpre (L. salicaria) – E

 ​​​​

Envahissante : E           Dangereuse : D            Allergène : A

 

Les plantes envahissantes sont généralement des plantes qui entrent en compétition avec la végétation indigène. Ces plantes peuvent croître en dehors de leur aire de répartition naturelle et se répandre rapidement puisqu’elles ne sont pas contrôlées par des interactions avec les prédateurs, parasites, maladies et plantes locales.

Ces plantes ont des qualités reproductives agressives telles que la croissance rapide, la production, la dispersion de graines abondantes et la propagation végétative vigoureuse. De plus, celles-ci ont une grande capacité d’adaptation et peuvent tolérer un éventail de conditions d'habitat. Il est donc important de ne pas répartir les graines, les racines et même les bouts de plantes ailleurs puisqu’elles pourront coloniser un nouvel endroit rapidement.

Consultez un médecin. 

Communiquez avec :

  • Info Santé : 811
  • Centre Antipoison du Québec : 1-800 463-5060

Pour information
Service de l'urbanisme et du développement durable